AccueilVie économiqueDEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

Développement économique

développement économique

Une tradition industrielle séculaire, un tissu riche de PME comme de très grandes entreprises, des filières structurantes, des pôles d'excellence identifiés et des centres de recherche associés : le bassin creillois est un acteur de poids tant sur le plan de l'économie que de l'innovation, pour le Département et la Région Picardie.

Une tradition industrielle

Les entreprises industrielles se sont implantées très tôt le long de la rivière Oise. L'Oise est le département picard le plus développé économiquement (41%) avec plus de 1000 sociétés industrielles, l'Agglomération Creilloise comptant à elle seule trois des dix plus grosses entreprises du département. Son tissu économique est riche de PME et d'un bon nombre de multinationales.

Des filières structurantes

Dans les domaines de la chimie, de la plasturgie, de la métallurgie (et travail des métaux), mais aussi de la fabrication de machines et d'équipements médical, de l'industrie agro-alimentaire.
Un environnement favorable à la recherche et au développement : de grands groupes (ATOFINA, ARCELOR, AKZO NOBEL COATINGS...) ont installé leur centre de recherche sur l'Agglomération Creilloise.

3 pôles d'excellence

Ils sont constitués d'entreprises et de centres de recherche et de formation du sud de l'Oise.
• 1) Les composants et systèmes mécaniques haute performance
Recherche, développement et innovation : le CETIM (500 ingénieurs et techniciens), le CRITT Polymères Picardie, I-Trans (101 projets labellisés 67 projets d'innovation et 28 projets de recherche, 228 M d'euros), plateforme Innovaltech....
Formation : UTC de Compiègne, spécialisée en sciences et technologies (3950 étudiants).
Entreprises : elles sont nombreuses dans cette spécialité sur le Grand bassin Creillois avec des multinationales comme Arcelor Mittal, Goss, GDF Suez, Still ou des sociétés intermédiaires comme Montupet ou les PME telles Huttenes Albertus, CMP Calibres.
• 2) L'environnement et la valorisation
Recherche, développement et innovation : le pôle de compétitivité « Industries et Agro-ressources » qui rassemble les acteurs de la recherche, de l'enseignement et de l'industrie de Picardie et Champagne Ardenne autour des valorisations non alimentaires du végétal (4 domaines d'actions stratégiques : les bioénergies, les agromatériaux, les biomolécules, les ingrédients végétaux). Parmi les membres du pôle IAR : Arkema, Tereos, Nouricia, Sofiproetol....
Centres de recherche et de transfert de technologie : INERIS, CODEM...
Formation : UTC de Compiègne, Institut des Métiers de la Ville (Creil).
Entreprises liées à l'environnement et à la valorisation : Sita, Veolia, Ecovalor, Paprec, Serp recyclage...
• 3) La chimie de spécialité et la chimie verte
Recherche, développement et innovation : le pôle IAR, mais aussi le pôle de compétitivité Up-Tex (recherche sur les textiles innovants via les polymères et biopolymères, techniques polysensorielles, design et customisation de masse).
Centres de recherche et de transfert de technologie : l'INERIS (Institut national de l'environnement industriel et des risques), le CRITT Polymères Picardie, le CVG (centre de valorisation des glucides, recherche sur le fractionnement végétal au service de l'innovation produit), le Codem (centre technique construction durable et éco-matériaux)...
Formation : UTC de compiègne, pôle universitaire Picardie Jules Vernes Amiens, l'ESCOM.
Entreprises : des multinationales comme Cray Valley, du Pont de Nemours, Dow Chemical, NOF Metal Coatings, Akzo Nobel, ou des PME comme Huttenes Albertus

e-max.it: your social media marketing partner

ImprimerE-mail

FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedinPinterest